top of page

MEMOIRES VIVES

Mémoires vives est un projet collaboratif de recyclage des images​

et de partage d’une mémoire collective.

Les images sont réalisées à partir des photographies stockées dans nos smartphones. 

Dis-moi ce que tu photographies, je te dirai qui tu es. 

Iana portrait 20 aplati 20x32.jpg

Portrait de I., 17 ans, Ile de France, 2023
75x120 cm Impression jet d'encre sur papier Fine Art
Image réalisée à partir des photos faites par Iana avec son smartphone.
 

MEMOIRES VIVES

Un projet collaboratif de recyclage des images

et de partage d’une mémoire collective

 

 

Mémoires vives : un projet collaboratif lié au recyclage des images stockées dans nos smartphones

Mémoires vives est un projet en cours de réalisation lié au recyclage des images stockées dans nos smartphones. Il s’appuie sur trois observations primordiales.

Ce projet part du constat qu’à notre époque, un grand nombre de personnes photographient avec leurs smartphones et accumulent une quantité innombrable d’images dans la mémoire de leurs téléphones. Second constat : nombreuses parmi ces personnes sont celles qui ressentent le besoin de partager ces images intimes en les rendant publiques sur les réseaux sociaux, souvent dans l’espoir d’obtenir le plus de « likes » possibles. Enfin, au vu de la quantité d’images accumulées, la plupart de ces « photographes du quotidien » croulant sous le flux des images, ne prennent plus le temps de trier, de choisir.

C’est paradoxalement ceux qui, de façon même parfois frénétique, accumulent le plus de traces, souvenirs du quotidien, qui finissent par perdre le fil de la mémoire sélective sous le trop plein du stockage d’images. C’est en cherchant à faire perdurer chaque instant que la mémoire des smartphones semble remplacer progressivement celles des humains submergés par le flux trop important de ces images-souvenirs.

A force de crouler sous les images-souvenirs, finirait-on par en perdre la mémoire sélective ? Que reste-t-il de toutes ces images ? Dans un acte artistique collaboratif, que pourrait-on en faire et comment ?

L’objectif du projet : vers un acte artistique collectif engagé dans l’écologie des images

Mémoires vives a pour ambition de marquer un temps d’arrêt dans la vitesse du flux des images-souvenirs des participants, de remplacer le temps de regard médiatique par un temps de regard méditatif sur ces images capturées par eux-mêmes.  En marquant un temps d’arrêt sur la visibilité du flux d’images, ce projet s’inscrit dans une volonté de raviver la mémoire intime et partagée de chacun des participants en révélant ensemble une mémoire enfouie, endormie par le monde des écrans.

Mémoires vives privilégie la durée à l’éphémère, le temps long du regard à l’instantanéité de la vision, la simultanéité du visible à la succession déferlante. Mémoires vives, en ravivant les souvenirs intimes visibles dans les images enregistrées, privilégie les modalités de la méditation active au flux submersif et passif face aux images.

Ces « photographes du quotidien » qui accumulent une multitude d’images stockées dans leurs smartphones, engloutis par la quantité, constituent le groupe ciblé.

La rencontre humaine, le partage et la collaboration artistique constituent le point d’ancrage de la démarche.

Mémoires vives, en ciblant un groupe défini de personnes ayant pour habitude de photographier et de stocker les images dans les mémoires de leurs téléphones portables, s’intéresse, dans une dimension humaniste et écologique, à la pérennité, au recyclage de ces images en privilégiant la qualité de l’attention et du partage.  En récupérant le surplus d’images stockées dans la mémoire des smartphones, ce projet a également pour ambition de participer collectivement, par un acte artistique de tri, de sélection et de mise en forme, à l’écologie des images.

bottom of page